Accueil / Tout savoir sur le recyclage / Recyclage des ferrailles et métaux

Recyclage des ferrailles et métaux

métaux

Recyclage des ferrailles et métaux

icone fer
Les métaux sont partout autour de nous dans notre quotidien : emballages alimentaires, téléphones portables, électroménagers, toitures, menuiseries, etc. Ils sont si présents que nous avons tendance à les oublier. Pour se donner un ordre de grandeur, 4,7 milliards de canettes sont distribuées chaque année en France. Autrement dit, des millions de déchets ferreux supplémentaires encombrent notre planète. Heureusement pour la protection de l’environnement, le recyclage des ferrailles et des métaux est possible. Comment ? On vous donne plus de détail ci-dessous !

Les différents types de métaux

De la canette, aux câbles électriques en passant par les produits électroménagers ou les emballages en aluminium, les objets métalliques sont partout. Mais en fonction de leurs caractéristiques, ils se distinguent en deux catégories.

Les métaux non ferreux

Ce sont tous les métaux qui ne contiennent pas ou peu de fer. On retrouve ainsi :

  • Le plomb : autrefois utilisé dans les canalisations des logements ou dans le secteur automobile, le plomb connaît aujourd’hui plusieurs restrictions du fait de sa toxicité pour l’homme. Cela dit, il est toujours utilisé dans certains domaines, mais de manière contrôlée. C’est notamment le cas pour les protections contre les rayons X, ou encore dans les gaines pour câbles utilisés dans l’industrie de production d’énergie.
  • L’étain : c’est un matériau que l’on trouve très rarement à l’état naturel. L’étain est essentiellement extrait d’un minéral. Il faudra alors l’extraire des roches puis l’associer à d’autres métaux, telle que la cassitérite.
  • L’aluminium : après l’acier, c’est le deuxième métal le plus utilisé dans les entreprises industrielles, aéronautiques, automobiles ou BTP. La plupart du temps, on le retrouve sous forme d’alliage.
  • Le cuivre : ce métal semi-précieux est utilisé par l’Homme depuis la fin du Vème millénaire. Il est particulièrement recherché pour sa malléabilité et sa conductivité électrique.
  • L’argent : c’est un métal quasi indestructible d’une très grande valeur. Mais son coût élevé en limite l’utilisation : argenterie, joaillerie, photographie, électronique ou imagerie médicale.
  • L’or : c’est l’un des métaux précieux les plus anciens (- 6000 avant JC). De par sa rareté, l’or est principalement une référence monétaire. Il peut toutefois être utilisé en bijouterie ou dans l’électronique de pointe.

Ce qui caractérise les métaux non ferreux, ce sont généralement des attributs uniques comme leur résistance à la corrosion, la légèreté, la conductivité, etc. Mais cela les rend aussi plus chers que les métaux ferreux.

Les métaux ferreux ou ferrailles

Moins nombreux que les métaux non ferreux, les métaux ferreux sont composés en grande majorité de fer.

  • Le fer : c’est le métal le plus commun sur notre planète. Et pour cause, il est tiré directement des sous-sols. Son abondance en fait l’un des métaux les plus bon marché. Cependant, il est très sensible à la corrosion. Ainsi, ses utilisations sont limitées à la soudure sur des matériaux inoxydables. Mais dans la majorité des cas, il est associé à d’autres métaux.
  • L’acier : à base de fer, l’acier contient aussi du carbone (mais toujours moins de 1,7 %). Il est possible d’y ajouter d’autres matériaux pour créer des alliages et changer ses propriétés. Par exemple, l’acier inoxydable (ou acier en inox) est créé avec une certaine quantité de chrome.
  • La fonte : ce métal est chauffé et coulé pour réaliser des pièces moulées plus ou moins complexes.

Qu’ils soient ferreux ou non, il est toujours possible de recycler la ferraille et le métal.

Quels sont les métaux qui peuvent être recyclés ?

Par principe, tous les fers et métaux peuvent être recyclés. Mais de par leur utilisation à l’échelle mondiale, ce sont surtout l’aluminium et l’acier qui sont concernés. Du fait de leur grande utilisation dans nos vie quotidienne, il existe aujourd’hui des infrastructures pour recycler ces métaux en particulier. Mais quels qu’ils soient, l’avantage des différents métaux est leur capacité à conserver leurs propriétés initiales, peu importe le nombre de recyclages.

Et c’est une bonne chose pour la planète. En effet, l’extraction et le traitement de ces minerais causent de nombreuses problématiques écologiques (pollution des sols, atmosphérique, déforestation, épuisement des ressources, …). Ainsi, la collecte et le recyclage des ferrailles et métaux permettent de limiter l’impact de telles opérations.

Quelles sont les étapes de recyclage du métal ?

Le recyclage des ferrailles et métaux commence par un tri de la part des ménages ou des entreprises.

Suite à cela, ils sont acheminés vers des centres de tri. Ici, les métaux sont triés par catégories (ferreux ou non). Le centre de tri étant magnétique, les métaux ferreux et non ferreux sont séparés automatiquement par les différents aimants. Ces derniers n’attirent que les métaux ferreux, laissant les autres sur le tamis.

Puis, après ce premier tri, les métaux sont nettoyés, broyés, découpés, puis compactés. Après le broyage, ils rejoignent la fonderie où ils sont chauffés dans un four. Cela permet d’éliminer les vernis, étiquettes, laques et autres impuretés.

Ils sont ainsi transformés en matière première. Plus exactement, ils prennent la forme de plaques, bobines, barres, lingots, fils d’acier et d’aluminium afin d’être reconditionnés en produit fini.

Que deviennent les métaux recyclés ?

Le recyclage des métaux et ferrailles a pour objectif de donner une seconde vie à l’ensemble des déchets en ferraille. Mais que deviennent les lingots, bobines, barres ou fils recyclés ?

Cette transformation des métaux dépendra de leurs caractéristiques.

Ainsi, les métaux non ferreux peuvent se transformer en papier alu, bombes aérosol, pièces automobiles, portes, fenêtres, etc. De leur côté, les métaux ferreux se métamorphosent en appareils ménagers, boîtes de conserve, clefs, structures métalliques, etc.

Valoservices vous aide à recycler les métaux

Pour favoriser la valorisation des déchets métalliques, la première étape est d’abord le tri effectué par les particuliers et les professionnels, qui amène ensuite au recyclage. Puis les professionnels des déchets les amènent en centre de tri.

Il existe alors plusieurs solutions :

Bon à savoir : Vous pensez que le papier aluminium utilisé en cuisine ne se recycle pas ? Et bien en réalité, il est aussi recyclable, à condition de bien enlever tous les déchets autour.

 

  • La location de bennes : pour les entreprises ou particuliers, cela permet d’évacuer le chantier (résidus industriels, gravats, encombrants,…). Pour favoriser la récupération de grande quantité de métaux, Valoservices vous propose de louer une benne. Celle-ci est directement livrée à votre domicile pour vous éviter les allers-retours à la déchetterie.

Ces solutions peuvent vous intéresser

benne 10m3

Benne pour encombrants

Faites évacuez vos déchets encombrants avec les bennes Valoservices de 7m³ à 30m³.

En savoir +

benne 15m3

Benne pour déchets bois

Pour faire évacuer vos déchets bois dans une benne, bénéficiez d’un tarif tout compris incluant la dépose et la location de la benne (1 à 7j), le transport jusqu’au site de vidage et le traitement des déchets, partout en France.

En savoir +

Mots-clés :

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Dans la meme rubrique

Nos solutions

Votre projet génère des déchets ou des encombrants ?
Louez votre benne Valoservices pour une évacuation simple et rapide

Découvrez le guide déchets

Un doute sur la typologie de vos déchets ?
Consultez notre guide pour choisir la benne adaptée à votre besoin.