Accueil / Actualités / Recyclage des déchets en restauration collective : comment procéder ?

Recyclage des déchets en restauration collective : comment procéder ?

Service de restauration collective

Comme toutes les industries produisant plus de 1100 litres de déchets « 5 flux » (papier/carton, plastique, bois, métal, verre) par semaine et plus de 10 tonnes de biodéchets par an, la restauration collective est soumise à une stricte législation sur le tri des déchets. Découvrez les conseils de SUEZ pour mettre en place leur recyclage en restauration collective.

Déchets de restauration collective : pensez au recyclage !

Pour limiter la production de déchets en restauration collective, misez sur des produits comportant peu d’emballages, ainsi que sur les grands formats. Cependant, il ne s’agit pas seulement de limiter les emballages des denrées alimentaires, mais également des produits d’entretien, qui peuvent être remplacés par des éco-recharges.  

Lorsque c’est possible, utilisez de l’eau du robinet pour remplir les carafes, plutôt que des bouteilles d’eau. Sans emballage plastique et sans transport, l’empreinte écologique est amoindrie, et permet de réaliser de belles économies.

Enfin, n’hésitez pas à installer le tri à la source dans votre restaurant. Proposez une poubelle pour les emballages papiers et cartons, une poubelle d’ordures ménagères, et une poubelle de biodéchets à destination du compostage. Le compost permet de valoriser les déchets organiques et de réduire la production totale de déchets de 30 %, et vous pourrez le revendre à des consommateurs locaux. Lorsque écologie et économie vont de pair, pourquoi se priver ?

Vers la valorisation des huiles alimentaires

Si un bac à graisse fonctionnel est indispensable, réfléchir à la collecte et au traitement des huiles alimentaires l’est également. Pour vous permettre de vous concentrer sur votre cœur de métier, des entreprises vous proposent des prestations de collecte des huiles alimentaires usagées simples et respectueuses de l’environnement.  

Ces prestataires interviennent dans votre restaurant, collectent les contenants pleins et les remplacent par du matériel propre, respectant les normes d’hygiène. Ils assurent ensuite le transport et le traitement des huiles alimentaires, qui seront valorisées sous forme de bio-diesel.

Vers la valorisation des eaux usagées

Les eaux chargées en graisse, reversées dans la nature ou simplement dans vos canalisations, représentent un véritable danger pour l’environnement et pour la santé humaine. Ces déchets de restauration collective demandent donc un traitement spécifique.

Tout d’abord, le pré-traitement des huiles alimentaires passe par l’installation d’un bac à graisse, qui est obligatoire pour les professionnels de la restauration. Pour assurer son bon fonctionnement, des professionnels peuvent vous proposer un nettoyage complet de votre bac à graisse.

Cet article vous a plu? Partagez le !

Dans la meme rubrique

Nos solutions

Votre projet génère des déchets ou des encombrants ?
Louez votre benne Valoservices pour une évacuation simple et rapide.

Découvrez le guide déchets

Un doute sur la typologie de vos déchets ?
Consultez notre guide pour choisir la benne adaptée à votre besoin.